Equipe CFDT Momentum
 
L'équipe CFDT travaille pour vous...
Les Prud'hommes
Lorsque c'est nécessaire les élus saisissent le tribunal des Prud'hommes. Nous l'avons fait à deux reprises et à chaque fois avec succès.

La première fois, pour un problème de repos mal comptabilisés nous avons eu recours au Tribunal et chacun des salariés a touché grâce à l'action de la CFDT, 7000€ de dommage et intérêt pour préjudice de droit à repos. (C&D)

La deuxième fois pour le Droit de retrait et les repos oubliés de + de 9h44, ce qui a permis aux salariés de toucher là aussi entre un et plusieurs milliers d'euro en réparation.

L'action des syndicats et de la CFDT a fait reconnaître la légitimité du Droit de retrait lors de l'incendie dans le tunnel sous la manche.

En 2013, toujours à l'initiative de la CFDT, nous avons contesté le licenciement abusif d'un salarié et obtenu la réparation financière du préjudice, ajoutée à la condamnation de l'employeur pour licenciement sans cause réelle et sérieuse.

Des actions bien menées par les élus et le Cabinet d'Avocat de la CFDT.
Les avancées :

Largement représentée dans l'entreprise 4 élus au CE, 7 élus en DP et 2 élus au CHSCT, l'équipe de la CFDT travaille sans relâche, en proposant, en négociant pour convaincre.

Grâce à la participation des adhérents, des élus et de tous les collègues nous avons pu obtenir les améliorations suivantes :

Quelques exemple en 2002, l’équipe obtient la mise en place du système des AA.
La prime de fonction augmente de 50€ par mois c’est 600€ en plus par an. L’équipe conserve les modalités RTT pour les sédentaires.

En 2003, l’équipe négocie le passage de la prime de déplacement de 14€ à 20€ c’est 1000€ de plus par an pour les salariés.

En 2004, l’équipe CFDT informe la Direction par courrier qu’une erreur existe dans le paiement des congés payés, et notre action permettra aux salariés de récupérer au total + de 400 000 € (Quatre cent mille euro).
Nous négocions la même année le taxi pour le 9054.

En 2005, l’équipe CFDT intervient auprès du Ministère du travail pour que l’entreprise accepte de négocier la majoration des heures de nuit (+150€/an).
La même année, nous retrouvons 2376 primes de sous-effectif oubliées soit 72444€ dans la poche des salariés et 3000 heures supp non payées. (36 000€)

En 2006, notre équipe, la seule en mesure de présenter des trames de roulements, met en place les roulements de 56 jours et 2 fois un mois pour les temps partiels. Nous négocions une prime Bonus d’un montant de 1000€ pour chaque salarié.
En suivant l’évolution de la règlementation, l’équipe obtient la négociation d’une prime d’habillage/déshabillage. (350€ sur un an)

Seule la CFDT a signé ces 3 accords d’entreprise. (56jrs, Bonus 1000€, Habillage)

Le taxi passe de 30€ à 50€ pour la région parisienne, et le Wastage de 8 à 9€.
La CFDT fait reconnaître les mêmes droits pour le PACS et le mariage.

En 2007, c’est à la demande unique de la CFDT et après une négociation longue et constructive que le système de pose actuel des jours fériés a été validé et adopté.
L’indemnité train passe de 20€ à 21€ c’est encore 160€ net de plus par an.

En 2008, notre équipe trouve et récupère par le dialogue 314 repos dus qui seront restitués aux salariés du fait d’une erreur d’amplitude liée au nouveau Décret.

En 2009, malgré un contexte de « crise économique » la CFDT participe à l’obtention d’une augmentation des salaires pour tout le personnel MSL, et à l’augmentation de la prise en charge de la carte de transports.
Notre équipe met en place intégralement un test de train tôt / train tard qui a plu et que nous souhaitons installer durablement. Ce sera chose faite en 2012. 

En 2010, l’équipe propose et obtient une meilleure prise en charge de la mutuelle par l’employeur, et l’échange des taxis 9054/9007.

L’équipe innove et propose aux autres syndicats, dans le cadre des Négociations Annuelles, de créer un compte épargne temps pour transformer la prime annuelle en jours de congés pour ceux qui le souhaitent.

En 2011, L’équipe propose une nouvelle fois plusieurs trames de roulement pour démontrer qu’il est possible d’améliorer les rythmes de travail. Notre démarche conduira aussi à une sortie avancée des plannings. Nous obtenons la possibilité d’échanger les plannings entre salarié(e)s.

En Janvier 2011 l’équipe CFDT reçoit le 1er jugement d’un dossier porté devant les prud’hommes et obtient pour les salarié(e)s plus de 7000€ de dommage et intérêts par personne pour des repos oubliés.

Un deuxième jugement concernant les repos manquants des roulants sera rendu en 2012 et permettra aux salariés d'être indemnisés et donnera une nouvelle fois de la crédibilité à l'action mené par l'équipe CFDT, conjointement avec d'autres organisations syndicales.

L’équipe propose actuellement une meilleure répartition des jours de travail pour les salarié(e)s à temps partiel avec une application plus avantageuse des jours d’inactivité.  

La CFDT travaille dans le but d'obtenir des titularisations et ainsi limiter la précarité. Chaque semaine nous intervenons directement auprès de la Direction dans le but d’obtenir des CDI, le tout en tenant informé directement les salarié(e)s de l’avancée d’un contrat à venir.

En 2012 la CFDT propose une nouvelle fois à la Direction qui accepte le principe de ne pas faire de rétroactivité sur les augmentations de salaires mais d'appliquer un % plus important ce qui à terme augmente considérablement les rémunérations. 

Chaque année, la CFDT a obtenu, par le dialogue, des augmentations de salaires qui permettent aujourd’hui de se situer dans la moyenne haute et pour la majorité des catégories. Il reste encore un effort important à faire sur les rémunérations.

L’équipe fait remonter jours après jours tous les problèmes rencontrés par chacun dans son travail en réglant les problèmes de paie, de JF, de CP ou de contrats résolus pour des dizaines de salarié(e)s.

Sans relâche nous faisons un suivi des points en discussion pour arriver à des changements et des améliorations. 

En 2013 l'équipe CFDT a fait reconnaître le licenciement sans cause réelle et sérieuse d'un salarié de MSL avec la réparation par une condamnation et un préjudice financier important.

En 2015 nous avons adressé toutes les réclamations des salariés à la Direction sur les sujets comme les conditions de travail, les roulements difficiles, ainsi que sur tous les sujets qui nous concernent en tant que salariés de MSL en amenant des propositions concrètes.

Notre rôle est d’être à l’écoute des salariés, et de les défendre en toutes circonstances.

 
Vos élus CFDT. 


© 2013
Créer un site avec WebSelf